Témoignage Aline Bec, directrice générale adjointe de BPCE, en charge des opérations

« Place à l’entreprise numérique »

le 28/02/2013 L'AGEFI Hebdo

« En 2012, une part significative du budget d’investissement informatique du groupe BPCE, de l’ordre de 15 %, a été consacrée à la mise en conformité avec les diverses réglementations bancaires, Bâle II, Bâle III, obligations prudentielles, etc. Cette proportion devrait rester stable en 2013. Nous menons en parallèle des projets d’efficacité opérationnelle dans toutes les entités par la rationalisation des achats, la mutualisation d’infrastructures avec, par exemple, la constitution en 2012 d’un pôle ‘mainframe’ (central, NDLR) commun aux Caisses d’Epargne, aux Banques Populaires et à Natixis. Ces infrastructures d’exécution ont été logées au sein d’Albiant IT, une filiale spécifique créée il y a deux ans. Ces efforts de rationalisation se poursuivront en 2013 afin de réaliser des économies et ainsi dégager des moyens pour de nouveaux développements. Les projets de développements touchent au multicanal et à l’innovation, notamment dans la relation client avec les e-agences et les divers moyens d’interaction en mobilité, y compris la signature électronique, ou dans le paiement avec S-Money ou Sepamail, par exemple. Nous devons mener à la fois de grands projets d’investissement pour adapter les systèmes d’information au multicanal et à l’entreprise numérique, et d’autres plus courts et concrets permettant l’intégration de nouveaux services. »

A lire aussi