Pictet et Lombard Odier révolutionnent leur modèle

le 14/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Statut. C’est la fin d’une époque pour les banques privées suisses. Deux de leurs plus illustres représentants, Pictet et Lombard Odier, ont annoncé une profonde remise à plat de leur statut. A compter du 1er janvier 2014, les deux établissements abandonneront la structure de société de personnes pour celui de société anonyme en commandite par actions. Une révolution justifiée par l’évolution des contraintes réglementaires et la taille croissante de leur activité à l’international. Résultat : les associés de ces deux groupes, tout en demeurant les propriétaires, n’auront plus de responsabilité illimitée en cas de litige et n’auront plus à engager leurs biens propres. Les deux acteurs ont toutefois tenu à préciser que ce changement juridique n’était en aucun un prélude à une fusion ni à une éventuelle entrée en Bourse.

A lire aussi