La photo de la semaine

le 25/07/2013 L'AGEFI Hebdo

En jouant avec les feuilles d’un arbre et la lumière, le traité de l’image est quasi romantique. Fabrice Tourre en est au deuxième jour de son procès, le 16 juillet 2013, à la suite d’une plainte de la SEC pour son rôle dans la commercialisation du produit Abacus 2007-AC1, lorsqu’il travaillait chez Goldman Sachs. Contrairement à un Jérôme Kerviel dont le visage saisi par les photographes apparaît souvent crispé, tendu, le regard de Fabrice Tourre pétille et son sourire, du moins s’il est authentique, ne semble rien augurer de grave. Le Français plaide non-coupable et sa défense reste assurée par Goldman Sachs.

Photographe : Peter Foley/Bloomberg

A lire aussi