Un passif en béton

le 08/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Si ses résultats sont en baisse, les fonds propres du groupe coopératif ont, eux, fait un bond de 10 % à 45 milliards en 2011 (contre 30 en 2007) grâce aux mises en réserve et à des émissions de titres hybrides conçus pour être compatibles avec la nouvelle définition du ratio Tier one. Celui-ci atteignait ainsi 17 % à la fin de l’année (12,7 % pour le Core Tier one) contre 15,7 % fin 2010. « On ne sait pas très bien où va finir » le travail réglementaire sur les ratios de capitaux, « mais la tendance est à des exigences de plus en plus élevées », a expliqué Bert Bruggink (photo), directeur financier du groupe. Le groupe a par ailleurs anticipé sur ses besoins de financement en 2012. Treize des 20 à 25 milliards à lever en 2012 l’ont déjà été depuis le 1er janvier.

A lire aussi