Pas d’embellie avant 2012 en gestion d’actifs

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Pénalisée par de sérieuses déconvenues au plus fort de la crise financière, avec des collectes négatives en 2008 et 2009, la gestion d’actifs conserve la confiance de la direction du groupe Axa. « Ce n’est pas un sujet de taille critique, a estimé Henri de Castries, son PDG. Le sujet est notre capacité à renouveler nos modèles d’expertise et à améliorer la performance d’investissement. » Et force est de constater que l’embellie n’est pas pour demain. De fait, l’assureur n’attend pas de retour à une collecte nette positive avant 2012. « Le groupe semble plus optimiste sur Axa IM que sur la partie américaine, juge Thomas Fossard, analyste chez HSBC (lire aussi l’entretien). Le redressement sera progressif car il y a toujours un temps de latence quand on doit rebâtir le ‘track-record’ en termes de performance de gestion. » Pour autant, la gestion d’actifs reste un des piliers du groupe et fait partie intégrante de son plan « Ambition Axa ». « Nous tablons sur une croissance de 4 % à 5 % de notre collecte nette et de nos actifs sous gestion entre 2012 et 2015 », a ainsi avancé Henri de Castries.

A lire aussi