Pas de capitales pour la banque publique d’investissement

le 02/05/2013 L'AGEFI Hebdo

« La typographie bas de casse (par opposition aux « capitales » ou « majuscules », NDLR) composée de lettres ouvertes traduit la proximité et l’accessibilité », explique Saguez & Partners qui a créé le logotype et l’univers graphique de bpifrance. Le « i » encadré de deux points ferait-il référence à son intervention en haut et bas de bilan ? Du tout. Cela « marque la relation de partenariat entre l’organisme bancaire et l’entreprise. Ecrit en un seul bloc, bpifrance affirme son assise et sa solidité », souligne l’agence qui a aussi donné vie à Foncier Home, l’agence concept du Crédit Foncier. Se démarquant du rouge de la Caisse des dépôts (qui détient 50 % du capital de bpifrance, aux côtés de l’Etat), « le duo de couleurs associe le gris taupé, qui évoque le pragmatisme du terrien, au jaune tournesol, symbole d’optimisme », estime Saguez & Partners qui a disposé d’un budget de l’ordre de 300.000 euros hors taxes. Le logo est accompagné de la signature« Servir l’avenir », « en deux mots la détermination d’agir rapidement pour la relance économique, en s’appuyant sur les deux métiers de bpifrance : le financement et l’investissement. » Ce n’est pas Nicolas Dufourcq qui dira le contraire (L’Agefi Hebdo du 25 avril).

A lire aussi