Nouvelle fusion en vue pour les caisses d’épargne espagnoles

le 24/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Mariage. La restructuration du secteur bancaire espagnol se poursuit à marche forcée. Lundi 21 mars, le groupe de caisses d’épargne Unicaja a conclu un accord préliminaire en vue d’une union avec Caja España de Inversiones, issue de la fusion en juin 2010 de Caja España et Caja Duero. Ce pré-accord prévoit que Caja España-Duero détiendra environ 35 % de la nouvelle entité et Unicaja environ 65 %. Fragilisées par la crise financière, les caisses d’épargne espagnoles sont engagées depuis plusieurs mois dans un vaste mouvement de concentration, leur nombre devant être réduit à 17 contre 45 auparavant. Pour Caja España de Inversiones, l’opération en cours est d’autant plus cruciale qu’elle est confrontée à un déficit de fonds propres. Selon la Banque d’Espagne, l’établissement doit trouver 463 millions d’euros de capitaux pour atteindre le ratio de fonds propres durs de 10 % imposé par le gouvernement espagnol.

A lire aussi