Nouveau contexte pour les établissements étrangers en Croatie

le 04/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Douteuses. La Croatie entrée dans l'Union européene, Coface y lance une offre d’assurance-crédit, avec une équipe locale et une police d’assurance émise par Coface Autriche. Son homologue belge souligne que les banques du pays, bien capitalisées, sont confrontées aux difficultés des PME (99 % des entreprises) : « Le pourcentage de créances douteuses progresse mais se maintient à un niveau raisonnable (13,2 % de tous les prêts en juin 2012), indique Ducroire. Ajoutez à cela une faible obligation de couverture des créances douteuses, ce qui constitue en soi un risque en termes d’adéquation du capital si la dégradation de la qualité des prêts se poursuit, le secteur devient très rentable. » Or 80 % des actifs du secteur bancaire sont aux mains de six groupes étrangers. Aux côtés des italiens et autrichiens, Société Générale est le seul français à y disposer d’une présence significative avec Splitska Banka depuis 2006.

A lire aussi