Le micropaiement aussi

le 23/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Opérateurs mobiles et fournisseurs d’accès à internet ont la particularité de pouvoir prélever de l’argent pour le compte de fournisseurs de contenus numériques directement sur la facture du consommateur. Sous la dénomination SMS+ ou Internet+ mobile, ces dispositifs permettent d’acheter facilement des sonneries, des jeux, des vidéos, des articles en étant prélevé sur la facture, ce qui évite d’utiliser une carte bancaire ou un compte PayPal pour de petites sommes. Les montants sont plafonnés selon le type d’achat de façon à éviter les abus. Les éditeurs de contenus s’interfacent alors directement avec les opérateurs ou passent par des plates-formes telles que Hi-Media, Cellfish Media, Allopass, Zong, PayDoo… qui remplissent le même rôle qu’un Atos ou un Ogone pour le paiement en ligne. En 2010, plus de 58 % de ces achats sur mobile ont été payés par débit sur la facture opérateur, contre 35 % par carte bancaire. Depuis peu, Bouygues et SFR proposent une solution de paiement sur facture opérateur mobile pour acheter des contenus numériques en surfant sur internet fixe : le client est basculé sur le site de son opérateur mobile, il s’identifie par son numéro de téléphone, reçoit ensuite un SMS comprenant un code qui lui sert à s’authentifier (un peu comme pour les transactions en 3D Secure) et à finaliser le paiement via la facture de son opérateur mobile.

A lire aussi