L'avis de... Thierno Seck, associé au cabinet Sefima Advisory Services

« La microfinance n’est pas l’objectif prioritaire des opérateurs »

le 09/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Quelles sont les vertus du « mobile banking » ?

Il permet d’abord de promouvoir l'inclusion financière et la bancarisation de masse. Le mobile banking est aussi un levier utilisé par les opérateurs pour diriger leur clientèle vers des services financiers comme les moyens de paiement, le crédit ou l’épargne. Il leur offre enfin l’opportunité de rationaliser leurs coûts de gestion car ils peuvent s’appuyer localement sur des petits commerçants équipés d’un téléphone pour assurer le retrait et le dépôt d’argent.

Quels sont les prochains défis à relever pour le « mobile banking » ?

Pour l’instant, les services inclusifs associés à la microfinance ne constituent pas l’objectif prioritaire des opérateurs, l’essentiel des transactions portant sur l’achat de minutes téléphoniques et le transfert d’argent. Pour atteindre cet objectif d’inclusion financière, les institutions de microfinance devraient réfléchir à des offres dédiées et à la mise en place de plates-formes mutualisées qui répondraient spécifiquement à leurs besoins.

A lire aussi