Michel Lucas d’humeur batailleuse

le 01/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Après avoir vilipendé les plans de réduction d’effectifs de ses concurrents, Michel Lucas, président de Crédit Mutuel-CIC, a tranché : « La crise n’est pas une justification à tout. » Puis a rappelé la date qu’il faut en retenir : « Moi, je me souviens du 10 août, quand les Etats-Unis, puis les banques américaines, ont attaqué la France pendant dix jours et fait toucher le fond à certaines banques de financement et d’investissement. » Toujours d’humeur batailleuse, il a filé la métaphore, précisant que pour les résultats de son groupe, il avait « préféré Austerlitz à Waterloo », puisque le profit 2011 atteint précisément… 1.805 millions d’euros. La référence victorieuse s’imposait sans doute, encore qu’en termes strictement comptables, retenir la date de Waterloo, 18 juin 1815, aurait conduit à un résultat encore plus flatteur…

A lire aussi