Le MES, un recours ultime pour les banques

le 07/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Extrême limite. Le fonds de sauvetage européen (Mécanisme européen de stabilité - MES) ne devrait être utilisé qu'en dernier recours pour aider les banques à assainir leurs bilans, estime Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE). Les actionnaires d'une banque et le marché devraient d'abord être sollicités, puis les Etats ou les fonds de sauvetage nationaux, a-t-il déclaré à la télévision allemande : « Du point de vue de la BCE, le MES et les instruments dont il dispose sont le dernier recours. » Pour compléter l'Union bancaire, Jörg Asmussen s'est dit favorable à la constitution d'un mécanisme commun de résolution financé par un prélèvement sur les banques européennes. Entre-temps, le MES en assurerait le financement.

A lire aussi