Le marché actions pour d’autres européennes

le 12/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Les banques françaises ont toujours rechigné à augmenter leur capital sur le marché actions. Alors que d’autres européennes y sont contraintes. « C’est l’option déjà retenue par Deutsche Bank, Barclays, Banco Popolare di Milano ou Erste Bank, souligne Julien de Saussure, gérant chez Edmond de Rothschild Asset Management. Raiffeisen pourrait faire une opération comparable à celle de son concurrent domestique. » En outre, le marché actions va retrouver une dynamique avec les dénationalisations. ABN Amro devrait être introduite en Bourse par le gouvernement néerlandais, même si celui-ci se donne un an pour s’assurer que c’est la bonne solution. L’Etat britannique sortira de la même manière de Lloyds. Or dans la foulée, Santander UK, la filiale britannique du groupe espagnol, pourrait relancer son projet de cotation en Bourse, repoussé trois fois depuis 2010.

A lire aussi