Un magret de canard servi rosé aux sénateurs

le 29/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Mercredi 21 novembre au Sénat. Henri Emmanuelli réserve quelques savoureuses tranches aux membres de la Commission des finances qui auditionnent les représentants de la Caisse des dépôts (CDC) dont il préside la commission de surveillance. Sans être saignant, il leur rappelle que l’institution de la rue de Lille est placée sous la protection du Parlement et qu’en interne, les membres de sa direction nommés par le pouvoir exécutif ont un sobriquet : « les directeurs en tunique ». De ceux-là, Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la CDC, ne peut qu’afficher une mine confite. Et le député des Landes d'enchaîner sur la Banque publique d’investissement : il regrette qu’on l’associe aux « canards boîteux »… Enfin, Henri Emmanuelli tranche droit dans la poitrine en réponse aux éventuelles divergences entre le Trésor et la Caisse : n’y a-t-il pas de part et d’autre des inspecteurs des finances pour se comprendre ? « Personne n’est parfait », lâche Jean-Pierre Jouyet qui a notamment dirigé le Trésor et l’Inspection générale des finances.

A lire aussi