La Macif affiche sa capacité de résistance

le 05/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Croissance. Malgré l’accumulation de sinistres climatiques, la Macif a su préserver sa capacité à dégager des bénéfices. Au premier semestre, l’assureur mutualiste a enregistré une croissance de 8 % de son résultat net, à 80 millions d’euros, tirée par la « progression de la marge financière ». Son développement commercial est plus poussif, son chiffre d’affaires ne progressant que de 1 %, à 2,7 milliards d’euros. Cette croissance est à mettre au crédit de son pôle santé-prévoyance, dont les revenus augmentent de 8,5 % grâce à l’acquisition de la Mutuelle des salariés d’IBM (21 millions d’euros de primes brutes). En assurance-dommages, son cœur de métier historique, l’activité n’a crû que de 0,7 %, freinée par la réduction du portefeuille des contrats ex-Macifilia. Quant à l’assurance-vie, malgré une collecte nette de 238 millions d’euros, ses revenus sont en repli de près de 1 %.

A lire aussi