Lloyds veut faciliter la cession de ses agences

le 25/08/2011 L'AGEFI Hebdo

Négociations. Selon le Financial Times, Lloyds Banking Group (LBG) serait en négociations avec le régulateur britannique pour alléger les contraintes en capital des 632 agences qu’il doit céder sur injonction de Bruxelles. Les nouvelles règles en matière de fonds propres pourraient grever la capacité du futur acquéreur à générer des profits et à être compétitif, d’autant qu’il devra rééquilibrer les dépôts et les crédits de ce réseau. LBG voudrait aussi maintenir l’équipe dirigeante du réseau cédé pour le rendre plus attractif aux yeux des trois candidats déclarés : Co-operative Group et les fonds NBNK et Sun Capital Partners. Boucler la transaction ce trimestre apporterait une bouffée d’air à la banque britannique qui a accusé une perte de 2,31 milliards de livres (2,7 milliards d’euros) au premier semestre.

A lire aussi