Lloyds Banking Group courtisé

le 11/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Consortium. En estimant être en mesure de répondre aux exigences de l’Autorité de régulation prudentielle entre fin 2013 et fin 2014, Lloyds Banking Group a rassuré les investisseurs, alors que l’Etat a lancé une offre publique de vente d’actions pour ses 39 % dans le groupe, une participation évaluée à 17 milliards de livres (20 milliards d’euros). Le titre se traite maintenant au-dessus du prix d’équilibre fixé par le gouvernement pour rentrer dans ses frais. Selon Sky News, l’ex-directeur général de Standard Chartered, Mervyn Davies, aurait réuni un consortium de fonds souverains et d’établissements financiers pour un investissement pouvant atteindre 10 milliards de livres dans Lloyds. En revanche, le fonds souverain de Singapour Temasek, désigné par le Sunday Times, a démenti avoir approché le gouvernement britannique pour reprendre une participation de 4,5 milliards de livres.

A lire aussi