Le Lloyd’s se développe toujours en France

le 03/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Vision. Pour le marché du Lloyd’s of London, la France est la deuxième source de revenus, derrière la Grande-Bretagne. Après dix ans de présence, son volume de primes a atteint près de 560 millions d’euros fin 2012. L’équipe de Guy-Antoine de La Rochefoucauld, directeur du Lloyd’s à Paris, doit encore le développer via les courtiers. Pour cela, il peut avancer les bons résultats du groupe au premier semestre : 1,61 milliard d’euros, en hausse de près de 5 % par rapport à la fin d’année (contre 1,9 milliard toutefois au 30 juin 2012) ; une augmentation des primes brutes émises de 4,9 % (18,3 milliards) et un ratio combiné amélioré de 88,7 % au premier semestre 2012 à 86,9 %. « Lorsque je quitterai mes fonctions de directeur général à la fin de l'année, a déclaré Richard Ward à Londres, j'aurai la satisfaction de laisser le marché en bonne position pour poursuivre sa vision : devenir le centre mondial de l'assurance et de la réassurance spécialisées. »

A lire aussi