Le Lloyd’s of London, fin prêt pour Solvabilité II

le 05/04/2012 L'AGEFI Hebdo

2011 a constitué la deuxième année la plus coûteuse pour le marché tricentenaire de l’assurance londonienne, qui a perdu 516 millions de livres (619 millions d’euros), conséquence d’une série de catastrophes naturelles. Sur le front réglementaire, le Lloyd’s of London a en revanche des raisons de se réjouir. Il s’est dit prêt à appliquer les principes de solvabilité imposés par la directive européenne dès le 1er janvier 2013, « indépendamment du calendrier officiel européen », selon son directeur général Richard Ward. La mise en place de la directive a coûté au marché quelque 300 millions de livres et l’organisation de pas moins de 30 ateliers de travail l’an dernier pour informer ses syndicats des détails de cette réglementation. « Nous n’avons pas l’intention de déménager, a précisé Richard Ward. Certes, cette transition réglementaire est compliquée, mais il s’agit aussi d’harmoniser les niveaux de capitaux dans l’ensemble de l’Union européenne et il est certain que le Lloyd’s of London pourra tirer parti de cette réglementation. »

A lire aussi