LBP et CDC comblent les brèches du financement local

le 28/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Pérenne. 6 milliards d’euros : c’est le montant des besoins de financement long terme des collectivités locales non satisfaits cette année. En attendant que Bruxelles tranche le dossier Dexia, La Banque Postale (LBP) joue les pompiers. Elle a obtenu un agrément pour proposer début juillet des lignes de trésorerie par tirage inférieures à un an, quel que soit l’avenir de sa future filiale commune avec la Caisse des dépôts (65 % LBP, 35 % CDC). De son côté, la CDC pourrait débloquer une tranche de 3 milliards d’euros à la rentrée, dans le cadre de la nouvelle enveloppe de 5 milliards annoncée en début d’année par François Fillon. Mais ce n’est que lorsque Bruxelles aura statué sur le dossier Dexia qu’un système pérenne pourra voir le jour. Et cela pourrait être avant septembre. Sur des besoins de 17,5 milliards d’euros, selon Dexia, les collectivités locales pourraient manquer de 4,7 milliards en 2013.

A lire aussi