L’Europe de l’Est plombe les banques autrichiennes

le 01/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Ratios. Raiffeisen Bank International (RBI) a accusé une chute de 62 % de son bénéfice net au troisième trimestre, à 130 millions d’euros. En cause : les pertes de sa filiale hongroise qui devraient atteindre 320 millions d’euros sur l’année. La banque autrichienne pâtit, comme ses compatriotes, d’une nouvelle mesure hongroise imposant un remboursement à taux préférentiel des crédits libellés en devises étrangères (principalement le franc suisse). RBI pourrait se retirer de certains des 17 pays d’Europe centrale et orientale (Peco) où elle est présente mais devrait rester bénéficiaire cette année, contrairement à Erste Bank qui prévoit jusqu’à 800 millions de pertes. Toutes deux et Bank Austria (filiale d’UniCredit) vont subir de nouvelles contraintes réglementaires de la banque centrale autrichienne, notamment un ratio de prêts sur dépôts de 110 % maximum dans les Peco.

A lire aussi