L’Etat au chevet de Banque PSA Finance

le 25/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Le sauvetage de Banque PSA Finance (BPF) s’organise. « Nous sommes en train de chercher des solutions qui permettront à cette banque de trouver les financements nécessaires, a ainsi dévoilé Pierre Moscovici, le ministre des Finances. Tout cela sera très prochainement finalisé. » L’urgence est réelle. Avec 3,4 milliards d’euros de fonds propres, la banque n’est certes pas au bord du gouffre. Mais sans aucune activité de dépôts, la filiale de crédit du groupe PSA Peugeot Citroën dépend des marchés financiers pour financer son activité de crédit. Or après la dégradation de sa maison mère par Moody’s, un abaissement probable de la note de BPF aurait des effets dévastateurs sur sa capacité de refinancement, notamment sur des échéances à court terme. L’établissement cherche d’ailleurs à réduire cette dépendance aux marchés financiers. A l’instar de RCI Banque, filiale de Renault, BPF devrait lancer un livret d’épargne à destination des particuliers début 2013.

A lire aussi