L’Espagne se porte au chevet de ses caisses d’épargne

le 06/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Sauvetage. La recapitalisation des caisses d’épargne espagnoles franchit une étape décisive. L’Etat espagnol, via le fonds d’aide au secteur bancaire (Frob), a décidé d’injecter 7,55 milliards d’euros de fonds publics dans quatre établissements, désormais nationalisés : Novacaixagalicia (NCG), CatalunyaCaixa, Unnim et Caja Mediterraneo (CAM), déjà placé sous tutelle en juillet et qui doit être vendu avant fin octobre. A l’issue de ces opérations, l’Etat possède 100 % d’Unnim, 93 % de NCG et 90 % de CatalunyaCaixa. Ce sauvetage s’est toutefois fait avec une forte décote, NCG ayant été payée à 12 % de sa valeur comptable, CatalunyaCaixa à 9 % et Unnim reprise pour un euro symbolique. Désormais, les regards sont tournés vers Liberbank et Banco Mare Nostrum, deux groupes qui ont obtenu un sursis de 25 jours pour se recapitaliser.

A lire aussi