KBC se recentre sur trois activités principales

le 11/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Valeur. Belgique, République Tchèque et international (regroupant la Hongrie, la Slovaquie et la Bulgarie ainsi que l’Irlande) sont les zones auxquelles KBC a décidé de se cantonner. Après les cessions validées par la Commission européenne en échange d'une aide publique reçue en 2009, le groupe belge doit encore se séparer de filiales plus petites en Belgique, en Allemagne, en Russie et en Serbie. Au deuxième trimestre, KBC a enregistré une perte de 539 millions d'euros (contre un bénéfice de 333 millions un an plus tôt). Son objectif est maintenant de réduire ses coûts de 58 % rapportés au résultat à 55 % d’ici à 2015. Cela passe aussi par une réorganisation. Ses activités tchèques de banque d'affaires vont ainsi être réparties au sein de ses autres filiales, tandis que ses activités irlandaises de banque de détail doivent être redressées.

A lire aussi