Influence

le 18/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Il n'a échappé à personne que les Etats-Unis sont en campagne électorale et que la période est propice à tous les coups bas. Le directeur du Trésor Tim Geithner a pu s'en rendre compte. Le Financial Times a publié son agenda montrant de très nombreux rendez-vous au cours des dix-huit derniers mois avec son vieil ami Larry Fink qui dirige BlackRock. 49 pour être précis, soit un contact tous les onze jours. C'est beaucoup plus que les contacts avec Jamie Dimon de JPMorgan (17) ou Lloyd Blankfein de Goldman Sachs (13) et sans commune mesure avec les contacts des patrons de Citi (1 seul) ou Wells Fargo (2). Tim Geithner recherchait des conseils et autres avis pendant les périodes de tension comme l'épisode du plafond de la dette de l'été 2011. De là à penser que les décisions du Trésor se prennent chez BlackRock.... En tout cas, ce n'est pas à Paris que ce genre d'histoire arriverait...

A lire aussi