Indignez-vous

le 03/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Voilà qui ne devrait pas calmer les « indignés » de Wall Street, mais pourrait bien renforcer encore leur détermination. Une étude publiée par la revue New Scientist sur les relations entre 43.000 compagnies au niveau mondial révèle qu’un groupe très restreint d’entre elles, essentiellement des banques, détient un pouvoir disproportionné sur l’économie globale. Ce n’est pas vraiment une surprise. Mais l’enquête, réalisée par un trio de théoriciens à l’Institut fédéral de technologie suisse à Zurich, est la première de son genre à analyser empiriquement un tel network de pouvoirs. Elle combine des modèles mathématiques à l’analyse de données des compagnies transnationales. Dans la liste du Top 50, Barclays, Axa, State Street, JPMorgan, UBS, Deutsche Bank et même Société Générale… Du grain à moudre pour les régulateurs visant à réduire les risques portés par les institutions systémiques…

A lire aussi