HSBC et Standard Chartered portés par les émergents

le 08/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Si la banque de détail reprend de la vigueur dans les bilans, l’international reste aussi une source de revenus significative pour les banques britanniques. Chez Royal Bank of Scotland (RBS), la toute nouvelle division de banque internationale (International Banking Division) tire ses recettes à hauteur de 36 % de l’Europe et de 33 % du Royaume-Uni, tandis que le continent américain et l’Asie-Pacifique se partagent le reste à hauteur respectivement de 17 % et 14 %. Barclays, qui ne publie pas ses résultats par secteurs géographiques mais par activités, fait néanmoins une exception pour ses opérations de banques de détail et commerciale en Afrique où l’établissement a généré des profits imposables de 908 millions de livres l’an dernier (+26 %). Dans le paysage des banques britanniques, HSBC et Standard Chartered (photo) continuent toutefois à faire exception. HSBC a en effet réalisé 61 % de son bénéfice annuel en Asie, contre 21,3 % en provenance d’Europe. De son côté, Hong Kong, Taiwan et la Chine ont assuré à elles seules un quart des revenus de Standard Chartered en 2011 et près d’un tiers des profits du groupe.

A lire aussi