Haro sur les banques

le 10/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Près de quatre ans après l’éclatement de la crise financière, les opinions publiques restent très remontées contre les banques et réclament toujours plus de taxation et d’encadrement, selon le dernier « Eurobaromètre Standard » semestriel de la Commission européenne. C’est ainsi que 81 % des habitants des 27 pays membres appellent de leurs vœux « une taxe sur les profits des banques » et ils sont même 86 % en France comme en Allemagne. Sans surprise d’ailleurs, les habitants de ces deux pays sont parmi les plus sensibles à ces thèmes : 82 % des Français (et même 86 % des Allemands) plaident pour un plus fort encadrement des salaires dans le secteur financier, dont « les bonus des traders », 71 % (86 % outre-Rhin) veulent plus de supervision des « fonds spéculatifs » et la même proportion est favorable à une taxe sur les transactions financières. Il est donc peu probable que les prochaines échéances électorales favorisent une plus grande clémence des dirigeants politiques.

A lire aussi