L'avis de... Nuria Alvarez, analyste chez Renta 4*

« Le groupe a anticipé les échéances de refinancement de 2012 »

le 02/02/2012 L'AGEFI Hebdo

BBVA publie ses résultats annuels ce 2 février. Quelle place y tiendront ses activités à l’international ?

La croissance du groupe repose sur sa diversification géographique, notamment au Mexique et en Turquie. Les perspectives très favorables de ces marchés devraient avoir un impact positif sur ses résultats globaux, comme durant les neuf premiers mois de l’année, et même au-delà. L’international permet d’équilibrer les activités espagnoles dont la marge bénéficiaire continue de chuter. BBVA va encore avoir le vent en poupe.

Ses ratios de capital sont-ils adaptés ?

Comme le reste du secteur, BBVA concentre ses efforts sur l’amélioration de sa solvabilité et de ses ratios. Le groupe ne devrait pas avoir de problème pour y parvenir. L’année passée, il a annoncé la conversion de titres hybrides, ce qui lui a permis de réduire considérablement ses besoins en capital.

Le groupe est-il aussi à l’aise en termes de liquidités ?

BBVA possède un important portefeuille d’actifs éligibles à la Banque centrale européenne. De plus, le groupe a anticipé les échéances de refinancement de 2012 et possède des liquidités. En améliorant le gap commercial entre les crédits et les dépôts, il a réussi à couvrir les échéances de refinancement qui vont tomber au deuxième trimestre.

*Courtier madrilène

A lire aussi