Gras Savoye connaît une phase de vaches maigres

le 17/01/2013 L'AGEFI Hebdo

Réorganisation. Gras Savoye n’est pas au bout de ses peines. François Varagne, ex-patron d'Antargaz qui a pris la direction générale en avril après l'éviction de Patrick Werner, a déjà enregistré des défections dans l'équipe dirigeante telles que celle de Philippe Sorret, parti chez Groupama à l'automne, et certaines suppressions de postes. Le courtier en assurances a par ailleurs déménagé son siège et vendu un portefeuille qu'il gérait à Laval. Mais il pourrait aller plus loin pour satisfaire les fonds qui ont investi dans son capital lors du LBO de 2009. Tablant sur une hausse modeste de ses revenus annuels « inférieure à 5 % à trois ans », selon un représentant syndical, Gras Savoye, qui présentera fin février en interne les détails de sa réorganisation, pourrait lancer un plan de réductions de coûts. En 2012, ses revenus devraient stagner par rapport à ceux de 2011 : 555 millions d'euros.

A lire aussi