La gestion d'actifs élargit ses horizons

le 14/07/2011 L'AGEFI Hebdo

Balayées les rumeurs de cession relayées par la presse belge au printemps : « Le groupe veut garder la gestion d’actifs, insiste Naïm Abou-Jaoudé, président du comité exécutif de Dexia Asset Management (AM). Notre métier est rentable et je crois en son avenir. Nous allons encore investir dans notre croissance organique et dans de nouveaux pays. » La société de gestion sera représentée à Londres et à Dubaï d’ici à fin 2011. L’Asie est aussi en ligne de mire. « Nous allons analyser la meilleure façon de rentrer en Chine », indique-t-il, sans préciser le calendrier. Dexia AM entend en outre séduire davantage de clients externes internationaux afin d’accroître ses actifs non captifs. « Nous voulons porter leur part de 45 % actuellement à 60 % dans les trois ans », explique-t-il. Après avoir vu ses encours plonger à 73 milliards d’euros en mars 2009 (contre 109,7 milliards fin 2007), la société est parvenue à 86,3 milliards à fin mars 2011, portée par une collecte nette de 400 millions d’euros. A horizon 2014, son objectif est d’atteindre 130 milliards.

A lire aussi