Generali poursuit sa rationalisation à marche forcée

le 05/12/2013 L'AGEFI Hebdo

Mario Greco accélère sa révolution chez Generali. Lors d’une journée investisseurs, fin novembre, l’administrateur délégué du troisième assureur européen a porté son objectif de réduction de coûts à 750 millions d’euros à horizon 2015 – contre 600 millions initialement – et à un milliard d’euros en 2016. Ce plan d’économies doit ainsi permettre à Generali d’améliorer son résultat opérationnel brut à 1,6 milliard d’euros d’ici à 2015. En parallèle, le groupe entend poursuivre ses cessions d’actifs dans le cadre de sa politique de recentrage. Alors qu’il vise 4 milliards d’euros de cessions à horizon 2015, Generali a déjà réalisé cinq ventes en un an pour un montant de 2,4 milliards. Enfin, Mario Greco a réaffirmé ses deux principaux objectifs: une rentabilité des fonds propres (RoE) de 13 % et un ratio de solvabilité supérieur à 160 % à horizon 2015.

A lire aussi