Forte chute des prêts aux PME européennes depuis 2007

le 06/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Non ! La proportion de demandes de prêts refusées aux PME s’est fortement accrue avec la crise économique, indique une étude d’Eurostat portant sur la période 2007-2010. La chute des prêts accordés est particulièrement importante aux Pays-Bas (de 84,3 % à 61,3 % avec 22,5 % de refus et 16,2 % de « partiellement accordés » ), en Espagne (de 87,3 % à 59,1 %) et en Irlande (de 96,9 % à 53,2 %). Au Royaume-Uni, plus d’une demande sur cinq est désormais refusée avec un pourcentage de prêts accordés tombé de 88,4 à 64,6. Le pays enregistrant la détérioration la moins importante est l’Allemagne (de 85,3 % à 75,9 %). La France enregistre un des niveaux les plus élevés d’acceptation des demandes (une baisse de 94,5 % à 83,3 %) avec cependant une progression des refus de 2 % à 7 % en trois ans. Un système bancaire résiste particulièrement bien, c’est celui de l’Italie. En revanche, les difficultés des banques danoises apparaissent crûment avec un pourcentage de prêts acceptés tombant de 91,8 à 59,8.

A lire aussi