Femme fatale

le 06/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Dans la série de films inspirés par Les Diaboliques de Clouzot, cette histoire, qui fait la une en Allemagne, pourrait fournir un bon scénario. Dans le rôle titre, une conseillère en gestion de patrimoine de la banque HVB à Nuremberg. Dans celui de sa victime, son mari, un mécanicien spécialisé en restauration de vieilles voitures. L’affaire remonte aux années 90 : découvrant que sa femme fait passer d’importantes sommes d’argent en Suisse pour éviter à ses clients de payer des impôts, le mari tente de l’en dissuader, puis avertit la banque, le parquet, le fisc et même le ministre président de Bavière. Entre-temps, sa femme porte plainte pour coups et blessures suite à une dispute et réussit à le faire interner dans un asile psychiatrique sur la base d’expertises médicales. Une enquête sur un système de fraude fiscale est aujourd’hui en cours, la banquière a été licenciée. Le mari, lui, est toujours interné…

A lire aussi