Exane pâtit de ses liens avec BNP Paribas

le 20/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Financement. Exane a renouvelé l’an dernier l’accord, signé en 2004, par lequel BNP Paribas prenait la moitié de son capital et lui confiait l’exclusivité du rôle d’intermédiaire pour les actions européennes. Les dirigeants et salariés qui détiennent encore l’autre moitié du capital pourraient le regretter. Standard & Poor’s a décidé d’abaisser la note à long terme de BNP Paribas à cause des « perturbations sur le refinancement et le sentiment défavorable de marché », tandis que Moody’s prolonge son examen. Bien sûr, le groupe reste parmi les mieux notés et a pris des mesures d’adaptation de son bilan. Toutefois, les conditions de financement devenant plus difficiles pour lui, Exane en pâtit. Moody’s a ainsi abaissé d’un cran la note de la société de Bourse (à « Baa1 ») pour tenir compte de sa dépendance au groupe pour la majorité de ses besoins en fonds de roulement.

A lire aussi