Rencontre avec… Jean-Claude Guéry, directeur des affaires sociales de l’Association française des banques

« En 2011, le nombre de salariés du secteur bancaire est reparti à la hausse »

le 24/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Doit-on craindre de nouvelles suppressions d’emplois dans le secteur bancaire en France, comme le redoutent certains ?

Aujourd’hui, les restructurations qui ont été annoncées dans les banques de financement et d’investissement françaises me semblent à la hauteur des nouveaux enjeux qui s’imposent à ces métiers. Je ne perçois pas, au moment présent, de réel indice permettant d’anticiper de nouveaux ajustements sur les effectifs dans ces métiers ou dans d’autres activités au sein des établissements bancaires. Mais dans le contexte que nous connaissons, les choses peuvent, il est vrai, évoluer rapidement.

Quelles sont les dernières tendances concernant l’évolution des effectifs bancaires en France ?

Après s’être affiché en légère baisse en 2008, 2009 et 2010, le nombre de salariés du secteur bancaire est reparti à la hausse, affichant en 2011 une progression qui devrait être de près de 1 %. Cette tendance s’explique par la diminution des départs à la retraite (en 2011, ces derniers ont représenté 21 % dans le total des départs du périmètre AFB, qui n’inclut pas les banques mutualistes), mais aussi par la baisse des démissions due au contexte de crise qui tend à freiner les mobilités. Les banques françaises, qui emploient près de 380.000 personnes, ont réalisé l’an dernier 30.000 recrutements en France. Le secteur bancaire résiste plutôt bien dans les conditions actuelles. Quant à la part de salariés en CDI, elle est stable et proche de 99 % depuis 2008.

Quelle est la part des femmes dans les effectifs bancaires ?

Elles sont bien représentées puisqu’elles constituent 54 % à 56 % du total des effectifs. Et chez les cadres, la part des femmes s’élève à 44 %. Il y a dix ans, elle était de 31,2 %. Il faut aussi noter que depuis une dizaine d’années, le taux de femmes cadres a suivi une progression régulière. Concernant la présence des femmes dans les embauches du secteur bancaire en France, elle est actuellement dans une phase de stabilisation.

A lire aussi