Des effets négatifs sur les détenteurs d’obligations

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Si le rapport Vickers

(photo)doit éviter de faire porter le fardeau d’une faillite d’une banque aux clients, d’autres catégories d’acteurs risquent d’être impactées négativement par les fruits de cette réforme. Selon une étude publiée par l’agence de notation Moody’s, le rapport, qui ne devrait pas avoir d’impact immédiat sur la notation des banques britanniques, aurait en revanche« à plus long terme des conséquences négatives sur les obligations émises par les banques les plus importantes » si ces propositions étaient appliquées en l’état. L’une des recommandations de la commission Vickers inclut en effet la possibilité de faire subir des pertes aux détenteurs d’obligations seniors non garanties en cas de faillite d’une banque. Cependant, a immédiatement rassuré Moody’s, les hauts niveaux de capitaux et la simplification de la structure imposée aux activités filialisées recommandés dans le rapport atténueraient en partie l’impact négatif de crédit.

A lire aussi