L’avis de… Alain Branchey, analyste chez Fitch Ratings

« Diversification de CM11-CIC, des risques limités »

le 14/03/2013 L'AGEFI Hebdo

Quel regard portez-vous sur la solidité financière du groupe CM11-CIC ?

Nous pensons que le groupe est robuste, comme en témoigne la note de viabilité « A+ » que nous lui attribuons, ce qui est une note solide pour une banque européenne dans le contexte économique et financier actuel. Ses fonds propres consistants sont un élément qui contribue à cette note. Sa structure mutualiste à 100 % lui permet en effet de conserver une bonne partie de ses résultats et ainsi d’accumuler des réserves qui, mécaniquement, renforcent ses fonds propres. Le fait que les détenteurs du capital n’imposent pas d'exigences de rentabilité particulièrement élevées, contrairement à d’autres banques françaises et européennes, a sans doute permis au groupe d’éviter quelques erreurs parfois commises par certains de ses concurrents.

Sa diversification internationale peut-elle être un risque pour l’ensemble du groupe ?

Par le passé, nous soulignions que CM11-CIC manquait de diversification en termes de produits et d’implantations géographiques. Ses récentes opérations de croissance externe en Allemagne et en Espagne sont donc plutôt positives. Mais il ne faut pas oublier que la banque génère encore l’essentiel de ses revenus en France. En outre, le groupe a su faire preuve de prudence en réalisant des acquisitions de taille moyenne à petite comme en Espagne et dans des marchés qu’il connaît bien comme l’Allemagne. Donc les risques pour le groupe devraient être limités.

A lire aussi