Dexia sera en perte cette année à cause de cessions d’actifs

le 02/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Marchandage. Les pressions de la Commission européenne ont payé. Dexia va accélérer ses cessions d’actifs toxiques, mais espère en retour renégocier avec Bruxelles les modalités de sa restructuration. Cela lui coûtera 3,6 milliards d’euros ce trimestre et son bénéfice annuel, a expliqué Pierre Mariani, administrateur délégué du groupe. Avant fin juin, Dexia dépréciera de 1,8 milliard d’euros un portefeuille de produits financiers de 6,6 milliards d’euros, pour le mettre en valeur de marché. Un préalable pour retirer à ces actifs la garantie des Etats français et belge et les vendre. La banque passera aussi une provision de 1,8 milliard d’euros liée à la vente d’actifs obligataires, de prêts aux collectivités locales et d’entités. Mais elle ne précise pas l’ampleur et la nature exacte des cessions.

A lire aussi