Désaccords

le 06/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie

« Cette réforme ne portera pas atteinte au modèle français de banque universelle qui a démontré sa résilience face aux crises, ni aux activités utiles au financement de l’économie. Elle ne doit pas être une réforme punitive à l’égard des banques » (Entretiens de l’AMF, 15 novembre 2012)

Frédéric Oudéa, PDG de Société Générale

« On sera les premiers en Europe à faire une telle réforme en plus du reste. C’est paradoxal alors que c’est dans le secteur bancaire français que, objectivement, il y a eu le moins de problèmes » (Entretiens de l’AMF, 15 novembre 2012)

Pierre de Lauzun, délégué général de l’Association française des marchés financiers (Amafi)

« Le projet est violent. En gros, il donne les pleins pouvoirs au gouverneur de la Banque de France dans tous les cas de figure » (Reuters, 30 novembre 2012)

A lire aussi