L'avis de... Hélène Saint Loubert, président de Grenade & Sparks*

« La culture de la prise de risque n’est pas assez forte »

le 27/06/2013 L'AGEFI Hebdo

Quelle est votre perception de l'offre de crédit ?

L’accès au financement est problématique en France pour les PME, car leur accompagnement financier est considéré comme relevant du capital risque ou du capital-développement et les investisseurs attendent alors une forte rentabilité. Avec des fonds propres de 2 millions et une trésorerie positive, qui plus est une activité dans le « digital », j’ai pu faire appel sans problème au crédit bancaire pour mon entreprise.

Que faire pour rendre l'offre plus efficace ?

Le sommet du G20 YES (Young Entrepreneurs Summit), qui vient de se dérouler à Moscou, a montré que le système en France n’est en général pas propice à l’accompagnement financier des petites PME, surtout si elles ne sont pas technologiques. La culture de la prise de risque n’est pas assez forte. Globalement en France, on sait prêter mais on ne sait pas investir. Les entreprises ne se développent pas bien parce qu'elles se financent par la dette. Il n'y a que 6 % de l'épargne des Français qui va financer les PME. Il faut absolument orienter l'épargne des Francais vers les PME.

*Agence conseil en communication 'advertising' et digitale qui aide les entreprises à piloter leur marque (9 millions d’euros de chiffre d’affaires et 80 salariés).

A lire aussi