Crédit Mutuel en marche pour Bâle III

le 24/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Dépôts. Il y a d’un côté la polémique (lire aussi page 54) et de l’autre un factuel. D’une part, les nouveaux statuts de la Confédération nationale du Crédit Mutuel qu’a fait voter son président, Michel Lucas : ils suppriment le poste de vice-président traditionnellement tenu par la branche « Ouest » du groupe (tandis que Michel Lucas dirige l’« Est ») pour le remplacer par « au moins trois » vice-présidents parmi lesquels aurait sa place Philippe Vasseur, président du Crédit Mutuel Nord Europe. D’autre part, les bons chiffres 2010. Le résultat net part du groupe s’établit à près de 2,9 milliards d’euros, en hausse de 59,3 %, pour un produit net bancaire de 14,7 milliards d’euros (+8,5 %). Le groupe, qui dispose du meilleur ratio Core tier one de France, à 11,2 % (+0,5 point), voit en outre ses encours de dépôts davantage progresser que ceux de crédits. Un atout en perspective de Bâle III. Toutefois, « trop d’épargne est hors bilan » (sur 250,6 milliards d’épargne financière bancaire), a relevé Michel Lucas. La gamme pourrait donc évoluer.

A lire aussi