Crédit Foncier cherche à apaiser les tensions

le 29/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Emissions. Bruno Deletré, son directeur général, assure que Crédit Foncier aura « un résultat positif pour l’exercice 2012 », après 409 millions d’euros de pertes en 2011 du fait de son exposition à la dette grecque. De quoi faire baisser la tension sociale ? L’intersyndicale de la société venait d’appeler à la grève contre « les suppressions d’emplois, la modération salariale et l’absence de véritable projet d’entreprise et de développement ». Sa maison mère, BPCE, a demandé une réduction des charges, nécessitant de supprimer 12 % des effectifs, soit environ 350 postes, d’ici à 2016, sans licenciement, promet la direction. Le groupe a aussi injecté 1,5 milliard d’euros de capital et a recentré sa filiale sur l’immobilier en France. Après avoir réussi à lever 950,8 millions d’euros en février, Crédit Foncier fera très certainement d’autres émissions obligataires destinées au grand public cette année.

A lire aussi