Crédit Agricole Centre-Est numérise sa communication en agence

le 13/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Pour gérer la publicité dans ses 300 agences, la caisse régionale a investi dans une plate-forme d’affichage dynamique basée sur les technologies Dell Wyse.

Au placard les traditionnelles affiches publicitaires. La caisse régionale du Crédit Agricole Centre-Est est en train de déployer un dispositif de PLV (publicité sur le lieu de vente) numérique dans l'ensemble de ses 300 agences. « Tout est parti en 2009 d'une demande du directeur de l'époque, Jean-Paul Chifflet, qui souhaitait investir dans le digital afin de faire évoluer la communication en direction des clients, qui se limitait alors à de l'affichage papier et à quelques cadres photos numériques », raconte Yel Deroche, chargé de recherche et innovation au Crédit Agricole Centre-Est.

Le cahier des charges rédigé par son équipe fixe les grands principes à respecter par les compétiteurs. « Nous voulions un système fiable et disponible afin de limiter le nombre d'interventions sur un territoire qui va de la Suisse à la Bourgogne, et de l'Ardèche jusqu'aux frontières du Jura, explique Yel Deroche. Ce nouveau système devait enfin nous permettre de réduire les coûts, en sachant que nous ne voulions pas nous inscrire dans des logiques de location ou d'abonnement qui s’imputent directement sur un compte de charges. »

Après avoir interrogé les grands acteurs de l’affichage dynamique, force est de constater que ces derniers ne répondent pas au cahier des charges avec leur approche trop publicitaire et un modèle économique jugé non pertinent. Yel Deroche décide alors de consulter l’un de ses prestataires, Dell Wyse, une société spécialisée dans les solutions de virtualisation des postes de travail où les traditionnels PC sont remplacés par des clients légers connectés à une architecture centralisée qui héberge les systèmes d'exploitation et les applications dans un datacenter, ou en mode cloud sur intranet ou internet.

Comme dans les salles de marché

« Lorsque je travaillais dans les salles de marché, j'utilisais les clients légers Wyse qui avaient la particularité de répondre à des problématiques de haute disponibilité, de fiabilité et d'affichage sur des écrans multiples, raconte Yel Deroche. Je me suis donc dit que l’on pourrait s’inspirer de ce type d’infrastructure. » Sa suggestion est accueillie avec intérêt par les équipes de Dell Wyse. « C'était en effet la première fois que l'on nous demandait si notre technologie pouvait aussi fonctionner pour gérer de l'affichage dynamique, confie Philippe Labaste, responsable commercial de Dell Wyse pour l'Europe du Sud et l'Afrique francophone. Et après une série de tests, il est apparu que notre offre correspondait aux attentes du Crédit Agricole Centre-Est. »

Au cœur du système, on retrouve un serveur central Dell Wyse chargé d’assurer le pilotage des contenus et des grilles de diffusion. A l’autre bout de la chaîne, des clients légers Dell Wyse R 90 et Z 90 se chargent de sélectionner, rapatrier et diffuser les contenus sur les écrans dynamiques installés dans l’agence. Les équipes recherche & innovation de la caisse régionale ont de leur côté pris en charge le développement des logiciels installés sur le serveur central et les terminaux en utilisant les technologies .Net de Microsoft.

« L’originalité du système, c'est que ce sont les terminaux qui appellent régulièrement le serveur central pour connaître leur programme de diffusion », assure Yel Deroche. L'infrastructure permet également à la direction de la communication d'alimenter et de piloter en complète autonomie le serveur central pour tout ce qui est tronc commun, les chefs d'agence pouvant, eux, pratiquer des décrochages locaux pour annoncer un événement, promouvoir une association…

Un déploiement achevé en 2013

Démarré en 2011, le déploiement du système au sein des 300 agences sera effectif en 2013. A l’heure des premiers bilans, Yel Deroche ne cache pas sa satisfaction. « Les clients légers Dell Wyse nous permettent de diffuser des contenus sur plusieurs écrans, avec des tailles différentes et une grande qualité d'affichage. Le dispositif se révèle également très fiable, avec un niveau de panne quasi nul, et donc très peu de maintenance à réaliser. » Devant le succès rencontré auprès du réseau commercial, la plate-forme est d'ailleurs en cours de déploiement dans une dizaine d'autres caisses régionales. « Et à moyen terme, il est probable que l'on fédère l'ensemble des caisses autour de cette solution », conclut Yel Deroche.

A lire aussi