Crédit Agricole accélère le mouvement vers Bâle III

le 06/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Bilan. BNP Paribas, puis Société Générale et enfin Crédit Agricole SA (CASA) ont tour à tour annoncé réduire la taille de leur bilan afin de diminuer leurs besoins de financement, notamment en dollars, et d’améliorer leurs ratios de solvabilité pour s’approcher des exigences de Bâle III dès 2013. Les analystes de RBS estiment toutefois que CASA n’est pas allé assez loin par rapport à ses concurrents : « La structure du financement va s’améliorer, mais la taille absolue du bilan ne devrait pas changer. » Natixis évalue à 3 % cette réduction en considérant que la baisse de 50 milliards du besoin de liquidité correspond à un allègement équivalent du bilan. BNP Paribas vise -10 %. En outre, « Crédit Agricole n’a pas fourni de précision sur la manière dont cela pourrait affecter ses ratios de capital, sans doute car les actifs et les montants exacts à céder ne sont pas assez précis à ce stade », souligne CreditSights. Société Générale a en revanche pour objectif un ratio Core Tier one « bien supérieur » à 9 %.

A lire aussi