Du crédit à la consommation dans et hors du réseau

le 20/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Pour Standard & Poor’s, « la croissance spectaculaire des crédits à la consommation pourrait dans l’avenir être source de pertes pour les banques russes ». Alors que les crédits aux particuliers ont augmenté de 41 % cette année (neuf premiers mois annualisés), le cabinet Velhon souligne que celle des facilités de trésorerie et crédits renouvelables (credit cards) est deux fois plus rapide encore ! Or Sberbank a repris l’activité de Cetelem (groupe BNP Paribas) dans le pays au sein d’une coentreprise dont elle détient 70 %. « En conjuguant notre savoir-faire et la puissance de Sberbank, avec ses dépôts, nous pourrons devenir un leader du crédit à la consommation en Russie, notamment sur le lieu de vente », a expliqué Jean-Laurent Bonnafé, directeur général de BNP Paribas. Bouclé il y a un an, cet accord vise 25 % à 30 % de part de marché d’ici trois à cinq ans.

A lire aussi