La course automobile de Banco Santander

le 07/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Des rumeurs circulent selon lesquelles Banco Santander, numéro un de la zone euro en termes de capitalisation boursière, pourrait racheter 50 % de la filiale de crédit du constructeur automobile français PSA Peugeot Citroen. Le groupe espagnol a préféré ne pas les confirmer. Mais Maura Guillen, directeur de l’Institut Lauder de l’Ecole Wharton, rappelle que Santander est « déjà très fort dans les services financiers liés à l’acquisition de voitures, même sur les marchés où ils ne sont pas présents en banque de détail ». Un tel accord ne serait donc pas étonnant et correspondrait parfaitement à sa stratégie de leader des crédits à la consommation en europe. D’après Enrique Perez-Hernandez, professeur d’économie à l’Institut d’études boursières (IEB), Banco Santander a en outre « déjà passé un accord avec une marque emblématique comme Ferrari, car la Formule 1 est le sport qui attire le plus de télespectateurs au monde, bien plus que le foot ».

A lire aussi