L’avis de… Emmanuel Sève, directeur d’études chez Xerfi-Precepta

« Des consolidations possibles pour les grands du courtage »

le 25/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Quelles sont les difficultés actuelles des courtiers d’assurance ?

Jusque-là, le marché du courtage avait de bonnes perspectives de développement avec des marges confortables. C’était un canal de distribution qui gagnait du terrain. Les très grands acteurs du secteur, tels Marsh ou Gras Savoye, continuent à tirer leur épingle du jeu. En revanche, un certain nombre de courtiers de proximité, spécialisés en assurance santé et en prévoyance collective, font face à de réelles difficultés. L’échéance de la généralisation de la complémentaire santé dans les entreprises à horizon 2016 peut potentiellement dynamiter le modèle économique des petits acteurs. Certains risquent en effet de perdre des marchés en santé individuelle ou en collectif chez les petites et moyennes entreprises.

Quels peuvent être leurs relais de croissance ?

Des petits acteurs vont devoir se repositionner sur d’autres segments, comme l’assurance-dommages. Mais c’est un secteur concurrentiel. Ils seraient alors susceptibles de rechercher une intégration auprès d’un courtier plus important. Pour les grands noms du marché, il s’agit donc là d’une possibilité pour de la consolidation en rachetant des acteurs spécialisés. En outre, c’est un métier où il y a de nombreuses niches d’activités à exploiter. Les courtiers peuvent donc trouver un relais de croissance dans les nouveaux risques liés à la mondialisation, tels les cyber-risques ou la gestion de la supply chain. Enfin, les courtiers peuvent monter en gamme dans des prestations à valeur ajoutée avec une orientation axée sur le conseil et gestion du risque.

A lire aussi