Commerzbank peine à se recapitaliser

le 08/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Nationalisation. L’inquiétude gagne les rangs de Commerzbank. En quête de fonds propres, la deuxième plus grande banque allemande pourrait voir l’Etat voler à son secours. Selon le magazine Der Spiegel, Berlin envisagerait de relever sa participation dans l’établissement bancaire de 25 % à l’heure actuelle à plus de 50 %. Afin d’atteindre un ratio de fonds propres durs Tier one de 9 % d’ici à mi-2012, comme l’exige le régulateur bancaire européen, Commerzbank a en effet besoin de lever 3 milliards d’euros auprès d’investisseurs privés. La partie est loin d’être gagnée d’autant que l’assureur Allianz, un de ses principaux actionnaires, refuse de participer à une nouvelle augmentation de capital. Sans attendre, la banque va racheter jusqu’à 600 millions d’euros d’instruments de capital hybrides pour augmenter ses fonds propres.

A lire aussi