Cinda, la première « bad bank » chinoise placée en Bourse

le 28/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Première des quatre structures de défaisance chinoises, Cinda va entrer prochainement à la Bourse de Hong Kong. L'opération est conduite par Bank of America Merrill Lynch, Credit suisse, Goldman sachs, Morgan Stanley et UBS et devrait permettre de lever jusqu'à 1,8 milliard d'euros. Créée dans les années 1990, Cinda, structure de défaisance de CCB (China Construction Bank) a dégagé un bénéfice brut de 7,2 milliards de yuans en 2011 et de 6,4 milliards sur les six premiers mois de 2012. Il est prévu qu'une autre bad bank, Huarong, appartenant à la banque ICBC (Industrial and commercial bank of China), fasse son entrée en Bourse en 2014.

A lire aussi